Actualités

Accueil > Actualités

  • Le dispositif « diagnostic et accompagnement GPEC » proposé par le service Emploi Compétences de l’UIMM 35-56

    En quoi cela consiste-t-il ? Il s’agit d’une action qui se déroule en deux temps : Une première phase où nous réalisons un diagnostic RH et Juridique prenant en compte le contexte socio-économique de votre entreprise et qui nous permet de vous fournir un certain nombre de préconisations. Une deuxième phase, qui nous sert quant à elle, à vous accompagner dans la mise en œuvre d’un plan d’actions adapté à vos besoins, incluant l’intervention soit de nos Chargés de mission RH et/ou l’un de nos Juristes, ou bien un consultant externe spécialiste des thématiques retenues.

    26-06-2019
  • Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris-Le Bourget (SIAE) 2019

    Un pavillon Bretagne pour les industriels au SIAE 2019.  

    21-06-2019
  • La Fête de l'industrie à Lorient le 18 juin : un appel entendu avec plus de 1000 visiteurs

    L'UIMM 35-56, sa Présidente, ses administrateurs et ses équipes, sont très fiers du succès de cette belle journée du 18 juin à Lorient avec plus de 1000 visiteurs, 50 entreprises présentes et plus de 600 offres d’emploi à pourvoir au Job Dating. Nous remercions l'ensemble de nos adhérents présents à cette journée et notamment au job dating de l'après-midi où leur satisfaction a été réelle avec des candidatures en quantité et qualité. Le thème de cette journée était de montrer que nous, industriels, voulions une industrie qui se construit sur les attentes d’aujourd’hui et qui réponde aux perspectives d’avenir : « une industrie attractive et durable ». « L’industrie, c’est souvent le premier employeur dans les territoires ! ». Si le déclin est enrayé, la situation reste fragile… Et pour réussir les défis de la montée en gamme et de la numérisation, la bataille des compétences est un enjeu colossal pour l’industrie et les territoires. Cette journée en a été la preuve et c'est pourquoi c'est un succès. L’UIMM 35-56 vous prouve qu’elle est un réseau d’influence d’entreprises et de dirigeants industriels, fiers de son industrie et engagés pour son redressement et le développement de l’emploi et de ses territoires.  

    21-06-2019
  • Bonus-malus sur les contrats courts : la métallurgie épargnée

    Le Premier Ministre a annoncé mardi la transformation de l'assurance chômage et de l'accompagnement des chômeurs. 12 mesures annoncées dont une qui concerne plus particulièrement les entreprises : pour lutter contre la précarité et l’enchaînement des CDD ou des missions d’intérim, un système de bonus-malus pour les entreprises de plus de 11 salariés sera mis en place et applicable au 1er janvier 2020. Il y a 7 secteurs d'activité concernés. La métallurgie n'en fait pas partie alors qu'il y a 4 secteurs industriels sur les 7 concernés. On peut s'en féliciter et saluer le travail de lobbying de l'UIMM et de l'UIMM 35-56. Mais cette phase n'étant qu'expérimentale, il faut encore se battre pour éviter sa généralisation. Les outils existent dans la métallurgie comme le CDI de chantier et l'utilisation des CDD et missions d'intérims de longue durée.

    21-06-2019
  • 1000 visiteurs pour la Fête de l'industrie

    La Fête de l'industrie qui se déroulait le 18 juin à Lorient a attiré près de 1000 visiteurs ! Un vrai succès notamment pour le grand job dating et la satisfaction des 40 entreprises participantes.

    21-06-2019
  • EPR : les soudeurs sont aussi les gardiens de notre souveraineté

    Dans le journal L'Opinion du 21 juin, cet édito sur le fait que notre souveraineté nucléaire, et donc énergétique, dépend de la qualité des installations en cours de construction avec l'EPR de Flamanville qui a  déjà 10 ans de retard. Et cette qualité des installations pour la sûreté nucléaire, dépend encore aujourd'hui des compétences des professionnels comme les soudeurs... A méditer :

    21-06-2019
  • Coup de frein à la politique de l'offre

    En deux temps, début décembre 2018 au cœur de la crise des gilets jaunes, puis fin avril à la sortie du grand débat, Emmanuel Macron a lâché la bagatelle de 17 milliards d'euros de mesures en faveur du pouvoir d'achat. La politique de la demande a-t-elle pris le pas sur la politique de l'offre en faveur de la compétitivité des entreprises . le gouvernement s'en défend. Et pourtant...  

    21-06-2019
  • L'amélioration des comptes publics attendra

    S'il y a bien un recul transitoire du déficit public, la dette reste à peine inférieure au PIB, les dépenses publiques progressent encore et le taux des prélèvements obligatoires reste à un niveau record (45% en 2018).  À ce stade, il faut rappeler que jamais au cours des six dernières décennies le volume des dépenses n’a reculé ; il a au mieux stagné, et encore, à une seule reprise (en 2011).

    21-06-2019
  • Les aspects économiques de la mobilité sociale

    La mobilité sociale dans les pays développés est un facteur d’investissement dans l’éducation, d’accumulation du capital, de relative modération fiscale et de stabilité démocratique. Les « classes moyennes » sont en crise relative en lien avec positionnement sur marché du travail, et évolution prix immobiliers. Ces évolutions sociales renforcent la demande de politiques de redistribution alors que la pression fiscale est déjà maximale en France.

    21-06-2019
  • Conjoncture de la métallurgie en mai 2019

    Le recul de la production industrielle semble stoppé en zone euro. Les chefs d’entreprise français demeurent enclins à accroître leurs investissements en 2019. L’emploi métallurgique hors intérim a augmenté dans la majorité des régions l’an passé.

    21-06-2019