Accueil > Prises de position > L’industrie française se mobilise : Lancement de La Fabrique de (...)

L’industrie française se mobilise : Lancement de La Fabrique de l’avenir

IMPORTANT :
"Nous voulons tous un bel avenir pour la France" : l’industrie française se mobilise !
Le 4 avril, lancement de La fabrique de l’avenir : une démarche collective inédite portée par les fédérations industrielles françaises.
L’UIMM s’associe au lancement de La Fabrique de l’Avenir.

L’UIMM s’associe au lancement de La Fabrique de l’Avenir.

Aujourd’hui, le 4 Avril 2017 – L’UIMM s’associe aux fédérations industrielles françaises qui ont décidé pour la première fois de parler d’une seule et même voix, autour d’un projet inédit : La Fabrique de l’Avenir.

Alors que la conjoncture économique montre des signes de reprise et au moment où se décide le futur de l’économie française, elles ont décidé d’agir ensemble pour porter l’industrie au cœur du débat et provoquer une prise de conscience des Français et des candidats à l’élection présidentielle, par une mobilisation collective sans précédent. Car les fédérations industrielles partagent le même constat aujourd’hui d’une industrie qui se transforme et qui a des solutions à apporter aux problèmes des Français.

Les fédérations industrielles travaillent ensemble depuis plusieurs semaines dans une démarche collective, fédératrice que nous lançons à travers une marque collective : la Fabrique de l’Avenir.

La Fabrique de l’Avenir, c’est nous, ce sont l’ensemble des fédérations industrielles, nos salariés, nos syndicats, nos entreprises.
La Fabrique de l’Avenir incarne la mobilisation inédite des fédérations industrielles auprès des politiques, dans le cadre de la campagne présidentielle, et des Français, pour l’avenir de la France.

Les fédérations industrielles partagent un même diagnostic de la situation de l’industrie aujourd’hui :

  • L’industrie ne disparaît pas, elle se transforme avec à la clé de cette transformation des opportunités sans précédent, d’innovation et de développement.
  • La conjoncture économique montre des signes de reprise - même si nous sommes loin des conditions de la reconquête industrielle - et l’industrie va mieux.
  • Il ne s’agit plus de le proclamer, il faut agir parce que c’est maintenant que se décide le sort de notre industrie pour les 10 prochaines années : il n’y aura pas d’économie forte en France sans industrie forte.

Fort de cette réalité partagée, les fédérations industrielles ont décidé de se structurer pour agir et de le faire savoir, pour la première fois.


 UIMM 35-56
"Soyons fiers, tous ensemble de représenter les #IndustrielsEngagés au service des français et de la France !"

 www.lafabriquedelavenir.fr


  • A télécharger, ci-dessous :
  • Le manifeste,
  • le communiqué de presse